Nous sommes bien arrivés à CUENCA, en bus à 6h00, dimanche matin la ville était déserte. Nous avons choisi une auberge de jeunesse pour sa situation en centre ville, le prix de la chambre et son côté pittoresque.


20180225_084717-1

lrg_dsc00673

Il est bientôt 10h00 et après un café, nous partons découvrir la ville, à ce soir…

Nous sommes rentrés tôt ce soir un peu fatigués mais très contents, voyez vous-même

C’est ici que sont fabriqués les Panama, 

img-20180225-wa0040

img-20180225-wa0054


img-20180225-wa0052

Visite et déjeuner sur un marché très traditionnel

img-20180225-wa0073

img-20180225-wa0068

img-20180225-wa0059

img-20180225-wa0045

img-20180225-wa0032

img-20180225-wa0041

Je me suis fais une copine,  mais passons au repas

img-20180225-wa0030

img-20180225-wa0082

img-20180225-wa0088

Les gros cochons ! C’est tellement bon
img-20180225-wa0087

Ensuite nous nous sommes promenés à travers les rues du centre historique.

Pause dessert 😉 gélatine au fruit recouverte d’une crème très sucrée

img-20180225-wa0069

Cette église est le 1er lieu de culte construit par les conquistadors en 1534

img-20180225-wa0057

Cette cathédrale est la dernière construite en 1885 par les équatoriens

img-20180225-wa0081

img-20180225-wa0078

Ces 2 bâtiments ont été construits en pierre de lave par les espagnols. L’architecture coloniale est omniprésente dans toute la ville

img-20180225-wa0063
img-20180225-wa0036

img-20180225-wa0076

img-20180225-wa0071

img-20180225-wa0086

img-20180225-wa0090

img-20180225-wa0074

Ce vieux pont s’est effondré pendant une forte crue lors de sa construction du coup il n’est pas terminé.

Nous nous reposons dans un immense parc, style parc de la tête d’or, enfin à l’équatorienne. Ici les enfants s’enfilent dans un ballon et se font tomber, tout le monde s’amuse

img-20180225-wa0083

Nous sommes passés par le musée et avons découvert l’art de vivre des différentes ethnies qui composent le pays, à commencer par les réducteurs de têtes. Cette pratique n’avait rien de méchant elle permettait au conquérant de s’attacher le pouvoir de celui qu’il avait combattu…

img-20180225-wa0051

Et voici sa hutte, plutôt confortable

img-20180225-wa0053

******

Ce matin nous nous sommes reposés, petit déjeuner à l’auberge, déposé notre linge au laundry et puis nous nous sommes rendus au terminal de bus pour réserver notre place pour un départ ce soir pour Baños.

En rentrant vers le centre ville nous passons près d’un marché, ici un camion d’oeufs attention à la casse !

dsc00806

dsc00809

où nous avons déjeuné une fois encore du « hornero » spécialité de Cuenca

dsc00811

dsc00815

Et dégusté un jus de noix de coco

dsc00817

Quelques photos volées au passage

dsc00876

dsc00833

dsc00836

En partant pour le musée de la culture aborigène, intéressant :

Un penseur qui a inspiré Pascal

dsc00820

Reproduction de personnages – 500 ans avant JC

dsc00823

Sceaux cylindriques en pierre – même période

dsc00821

un plat de très bon goût, avec des pieds en forme de seins…

dsc00822

Et puisque nous aimons marcher, et que nous avions encore le temps nous nous rendons dans une fabrique de chapeaux, dans laquelle un guide nous a décrit tout le processus, le voici :

Le tissage manuel est toujours assuré par des paysans qui fournissent la fabrique.

dsc00873

Le tissage, selon la grosseur du brin, peut prendre entre 2 jours et 8 mois.

dsc00846

Les chapeaux sont lavés puis trempés durant 15 jours pour conserver la couleur d’origine. Ensuite ils sèchent puis peuvent être teintés.

dsc00847

A ce stade ils sont moulés. Ils sont posés sur une forme puis déposés dans ces machines sous pression

dsc00858

dsc00859

dsc00853

Il faudra 3 passages pour obtenir la forme définitive. La finition prend en moyenne 20h00.

Vous en savez autant que nous.

Il faut que je vous dise qu’entre 2 musées nous avons fait une pause gourmande au bistrot français et nous avons bu un café équatorien et des crêpes caramel, un délice.

dsc00832

Maintenant il est 21h00, nous avons dinné, voici le menu : potage de lentilles, boeuf aux poivrons, bananes frites et riz, accompagné de jus de maracuya pour 3,5$ = 3€ c’est cool.

Nous allons prendre un taxi pour nous rendre à la gare routière, demain à 6h00 nous serons à Baños, 1800 m d’altitude au centre du pays.